Accueil

Intéret immédiat, intéret prolongé et...

A suivre.

Une question à programmer, peut-être ?

en savoir plus sur Monsieur Jean-Marie ROLLAND

Mail du 27/04 de Jean Marie ROLLAND en réponse quasiment instantanée au courrier COCHISE à L'A.N du 27/04

-Mon Cher confrère,

J'ai lu jusqu'au bout et avec attention votre lettre aux députés.

Ancien médecin de campagne secteur I, je connais assez bien le problème des honoraires, de la nomenclature non revalorisée et de la non-possibilité de changer de secteur.

Je ne vous cacherais pas non plus que je suis également choqué par certaines pratiques de certains de nos confrères de secteur II, où le tact et la mesure sont totalement oubliés. Je pense qu'il est de la responsabilité de l'Etat, de notre responsabilité, de maintenir un vrai libre choix du praticien et de ne pas nous laisser glisser vers une médecine à deux vitesses ou pire une chirurgie à l'anglaise.

La démographie chirurgicale et les éléments que vous soulignez, ( déficit accru des comptes sociaux, 35 heures, assurance professionnelle, souhait d'avoir une vie plus calme pour nos jeunes confrères...) rendent encore plus difficile l'obtention d'une solution satisfaisante.

Je dois, avec plusieurs médecins députés, voir prochainement JF Mattéi en petit comité. Je peux vous confirmer qu'il a un portefeuille ministériel difficile !! J'espère pouvoir aborder ce sujet avec lui et être le défenseur d'une chirurgie de qualité accessible à tous.

Bien confraternellement.

27/04/2003 Réponse XGB à J.M. ROLLAND

Je vous remercie de votre rapide réponse.

Je suis choqué comme vous des pratiques de certains de nos confrères de
secteur 2.
Je peux vous répondre en mon nom propre, et de tous ceux de mes confrères
chirurgiens de secteur 1 que je connais personnellement : si nous avions
voulu pratiquer de même, rien ne nous en empêchait ; le choix du secteur 2
nous était ouvert. Ce choix qui a été un jour le nôtre, nous ne le renions
pas, mais c'est l'évolution ou plutôt l'absence d'évolution du Kcc qui nous
conduit à réclamer le S2. nous obtenions satisfaction, nos dépassements
seraient modérés, notre état d'esprit n'a pas fondamentalement changé. Mes
deux confrères urologues de la clinique, seuls dans leur spécialité dans
tout le sud Dordogne sont en secteur 2. Les dépassements qu'ils pratiquent
sont fort modérés. Regardez la liste des premiers adhérents à Cochise :
vous y voyez de petites villes, la plus grande doit être Limoges. Mes amis
de Limoges qui sont en secteur 2 en orthopédie demandent 150 euros de
dépassement sur une PTH. On est très, très loin des prothèses à 6000 euros
des CHU parisiens ! Nous sommes des chirurgiens de campagne, comme vous
étiez médecin de campagne. Nou sommes les meilleurs garants d'une chirurgie
libérale de proximité et de qualité. Mais le niveau actuel du Kcc, même
réévalué de 10% ne permet plus de la pratiquer.(...) (...).

Je termine là ce courrier, je vous ai déjà envoyé 6 pages et si je continue,
vous en aurez bientôt six de plus.

Merci de votre écoute.

______________________________________________________


Mail du 28/04 de J.M. ROLLAND à XGB

J'ai trouvé votre argumentation bien tournée et convaincante.
Je vais voir ce que je peux faire.
Avez vous contact Domergue chirurgien, député de l'Hérault?
Bien à vous

___________________________________________

Mail du 29/04 de XGB à J.M. ROLLAND

Merci de votre soutien.
Oui j'ai contacté à plusieurs reprises Jacques Domergue qui a rendu le
rapport sur la chirurgie.
Je l'avais entendu auparavant au congrès de l'UCF en décembre. Le rapport
Domergue est muet sur le sujet du passage en secteur 2. De ce que j'avais
entendu en décembre je pense que Domergue est tout à fait conscient de ce
problème, mais que d'une façon générale la seule évocation de la réouverture
du secteur 2 est un sujet tabou pour tout le monde.
c'est ce tabou que nous essayons de briser. C'est ce fameux problème de la
chirurgie à deux vitesses présentée comme un épouvantail alors qu'elle est
une réalité. Nous n'en pouvons plus d'entendre la cnam parler d'augmentation
de 3% par an depuis 10 ans des revenus des spécialistes, en faisant
l'amalgame entre les deux secteurs.
Bien sur Jacques Dommergue a reçu le même mail que le votre.
Il est encore trop tôt pour faire le bilan des réponses, vous avez
apparamment gardé l'habitude de travailler le dimanche (quel était donc ce
curieux métier qui vous y obligeait?) et vous ouvrez vos mails en direct ce
qui n'est sans doute pas très répandu. Vous nous avez donc répondu le
premier. Soyez-en remercié.

________________________________________________________


-18/05/2003 de XGB à J.M. ROLLAND

Cela vous gênerait-il d'être cité sur le site Internet de COCHISE (http://cochise-secteur2.com) comme ayant fait preuve d'un intérêt particulier pour notre groupe ?

________________________________________________________

21/05/2003 de J.M. ROLLAND à XGB

Non, même si je n'ai pas fait beaucoup bouger le dossier.