Accueil Tout sur la RCP

 

16/02/2004 : RCP Un pas de plus vers l'absurde : Le "sou médical" n'assurera plus les remplacants. Compte-tenu du coût de cette assurance, les spécialités à risque ne trouveront plus de remplacants.

 

Lettre du Dr Guy-Marie COUSIN (SYNGOF) à Nicolas Gombault (MACSF)

Bonjour, Nicolas Gombault


Le Dr ROZAN m'a fait savoir que le Sou médical attire l'attention de ses assurés sur le fait que les contrats en RCP ne couvriront plus prochainement les remplaçants ?
Pouvez vous le confirmer et nous dire la date du changement de couverture.
Quelles sont les modifications juridiques qui justifient cette situation ?
Quelle solution proposez vous pour assurer temporairement le remplaçant ?Les gynécologues obstétriciens, qui ont déjà de grosses difficultés à se faire remplacer, sont très soucieux devant cette situation.

Bien à vous.

Dr Guy-Marie COUSIN
Polyclinique Atlantique
NANTES - SAINT HERBLAIN

 

Réponse de Nicolas Gombault (MACSF) au Dr Guy-Marie COUSIN (SYNGOF)

De: nicolas.gombault@lesou.macsf.fr [SMTP:nicolas.gombault@lesou.macsf.fr]
Date: lundi 9 février 2004 16:13
À: Docteur COUSIN
Objet: Rif. : CONTRATS RCP

Cher Monsieur,
nos nouveaux contrats ne prévoient en effet plus la garantie du rempaçant au titre du contrat d'assurance du remplacé dans la mesure où, en application de la loi du 4 mars 2002, tout praticien libéral (y compris un remplaçant) est tenu de s'assurer.

Au demeurant, cette démarche est logique et permet d'éviter d'alourdir la statistique sinistre d'un remplacé par les sinistres imputables à son remplaçant.

Très cordialement

Nicolas GOMBAULT