Accueil

TOUT SUR LES QUESTIONS DES DEPUTES CONCERNANT LA MEDECINE SPECIALISEE

QUESTIONS ECRITES DES DEPUTES

concernant les médecins spécialistes

posées à M Jean François MATTEI

Publiées entre le 17 février et le 3 mars 2004. (Trois semaines groupées)

 

REPONSES DE M MATTEI

 

Huit réponses de M Mattéi aux élus de la nation !

Enfin... trois si on tient compte des réponses groupées. Mais ne chipotons pas : certaines questions étaient très récentes.

LES REPONSES :

Assurance Responsabilité Civile Professionnelle : Le Gouvernement examinera attentivement les conclusions du rapport de l'IGAS et de l'IGF. Longuement. Très longuement.

Gynécolgie médicale : Il n'y en a plus beaucoup, mais on s'en occupe.

Secteur 1 : Vous y êtes, vous y resterez. Et puis, de quoi vous plaignez-vous, avec tous ces avantages ?

 

NOUVELLES QUESTIONS DES DEPUTES

Assurance professionnelle : Trop chère, insuffisante.

Assurance professionnelle : A-t-on les chiffres de sinistralité ?

Comment obtenir un consentement éclairé ?

Rendre obligatoire la déclaration de toutes les infections nosocomiales ?

C'est grave : Il n'y a plus de gynécos. N'avions nous pas voté une loi ?

C'est grave : Il est difficile de trouver un ophtalmo. Et en plus ils sont vieux.

C'est très grave : En Ardèche Il est très difficile de trouver un ophtalmo, même vieux.

C'est encore plus grave : En région Nord, il n'y a plus d'ophtalmos du tout.

Il y a pire : En Lozère il n'y a pas que les ophtalmos qui manquent.

La meilleure question pour la fin, sur l'injustice criante de la situation des spécialistes de secteur 1, en particulier les chirurgiens. Donnez leur le secteur unique !

Jacques LE GUEN reçoit le calumet d'Or du groupe COCHISE

Le calumet d'or récompense la meilleure question de la semaine. Il n'est pas systématiquement attribué.

 

 

 

 

 

 

 

 

 un compteur pour votre site