Accueil

LA CHASSE AU DOCTEUR EST OUVERTE !

Un article du point qu'on croirait dictée par la CNAM contre les docteurs et en particulier cette secte jusqu'au boutiste qui prétend qu'on ne peut faire la médecine de 2004 avec les moyens de 1995 : la CNAMlib. Certains prétendent même qu'on ne peut faire la chirurugie de 2004 avec les moyens de 1990. .L'article du point.

Ceci venant après l'éditorial de France Inter ne semble pas fortuit mais parfaitement organisé.

Les docteurs ont toujours tort : lorsqu'ils sont trop nombreux, ils coutent cher à la société. Lorsqu'ils se raréfient, ils travaillent plus, non pas bien sûr parce qu'il n'y a personne d'autres pour soigner les gens, mais par pûr esprit de lucre.

Le dernier docteur du canton sera bien le plus méprisable : il aura une activité débordante et s'enrichira sur les souffrance du pauvre monde. Et s'il s'en enrichit, il y est bien pour quelque chose. Autant le chasser tout de suite. Après...

"Va t'en, l'etranger, tu viens manger le pain des français". Et l'étranger s'en est allé. Et depuis dans mon village on ne mange plus de pain : l'étranger il était boulanger.

Bien sûr ces choses-là n'arrivaient que dans les histoire de Fernand Raynaud.

Est-ce vraiment une histoire drôle ?