Accueil

 

Lettre du Dr Michel MILAIRE Chirurgien Orthopédiste Brest Secteur 1, en réponse à la question posée au ministre de la santé par Mme Chantal ROBIN-RODRIGO, députée des Htes Pyrénnées

Madame la Députée,

Je réagis ici suite à votre scandaleuse question au sujet des médecins spécialistes du secteur 1. Je ne connais aucune profession ni catégorie de gens qui accepteraient de voir bloquer leurs revenus pendant 9ans (pour la consultation ) et 14 ans (pour l'activité opératoire).

Nous avions fait ce choix d'être conventioné par conviction sociale. Voilà comment on remercie les médecins qui comme moi ont mis 14 ans à se former, qui ont passé des années entières de nuit de gardes à l'hôpital au service de leurs concitoyens

Comment peut-on accepter que les revenus des chirurgiens soient égaux à ceux des généralistes (cf chiffres de la CARMF), laisser perenniser les inégalités de revenus entre médecins (secteur 1 et 2) ayant les mêmes formations et des diplômes identiques ?
Comment pouvez vous fermer les yeux sur une telle inéquité alors qu'en tant que socialiste vous devriez défendre ces principes ? (Je sais qu'en politique les convictions sont élastiques, vous ne dérogez pas à la règle.)
Comment peut-on à ce point être démagogique en prônant la lutte des classes par la comparaison au SMIC ou à des personnes n'ayant aucune formation ?
Comment peut-on être à ce point malhonnête intellectuellement quand on sait ce que gagne (en franchise d'impôts) les députés le plus souvent cumulards d'autres mandats également bien rémunérés, au vu souvent d'une assiduité faible et d'un travail qui n'est pas évalué ?


Outre la démagogie, par votre question vous n'exprimez que mépris à des gens qui ne font rien d'autre que de rendre un service public en soignant les gens. Les chirurgiens de France ont la meilleure formation chirurgicale au monde, mais ils ont aussi le triste privilège d'être les moins bien rémunérés parmi tous les pays occidentaux. La vie des animaux en France (certes très respectable) a plus de prix que celle de nos concitoyens.

L'omerta que des gens tels que vous et les médias entretenez, est en train de tomber. Quelques députés minoritaires comme vous souhaitent nous enfermer et nous tenir en laisse dans un système à l'agonie que vous prétendez défendre, ils seront désavoués par la justice. Ces positions à la Maginot finiront par s'écrouler.


Bien cordialement


Docteur Michel MILAIRE Chirurgien Orthopédiste Brest Secteur 1