Accueil

PHILIPPE DOUSTE-BLAZY face aux auditeurs de RMC

Extrait concernant les déconventionnments de médecins spécialistes secteur 1.

 

PDB : Je voudrais également demander à Xavier s'il est en ligne

XB :  oui bonjour monsieur le ministre, Xavier, chirurgien orthopédiste à Bergerac

PDB : bonjour Xavier

XB :  Les tarifs des médecins spécialistes sont bloqués depuis huit ans, 14 ans pour les chirurgiens. Ces tarifs ne permettent plus l'exercice d'une médecine de qualité aux normes de 2004. Certains médecins pour offrir une médecine de qualité dépassent ces tarifs. L'action de la caisse nationale d'assurance-maladie est de déconventionner ces médecins. Monsieur le ministre continuerez-vous de rester silencieux devant ces attaques de la CNAM contre les médecins spécialistes de secteurs 1, qui sont les plus conventionistes des médecins, ceux qui avaient fait un choix volontaire, celui d'appliquer les tarifs de la sécurité sociale ?

PDB : il me reste 30 secondes pour vous répondre je voudrais vous dire deux choses : Premièrement nous parlons aujourd'hui avec tous les syndicats de médecins pour régler ce problème et en particulier dans le parcours personnalisé en passant d'abord par le médecin traitant avant d'aller chez le spécialiste, je crois que nous avons des réponses et deuxièmement ce que je veux vous dire c'est que moi je suis tout à fait pour, si la régulation marche, si la réforme que je propose marche, si on fait vraiment des économies pas sur le dos de la santé mais en augmentant la qualité des soins, si ça marche ce que je propose, ce sera le premier pays à le faire, si ça marche alors vous verrez que brutalement on pourra augmenter certains actes et on pourra alors donner aux médecins ce qu'ils souhaitent. A condition d'abord qu'il y ait d'abord une économie : Je veux pas donner l'impression aux français de demander beaucoup pour eux et rien aux acteurs de santé donc c'est ensemble mais croyez-moi je connais votre problème Merci.

XB :  La réforme de la sécurité sociale…

PDB : …oui…

XB :  …c'est pour dans plusieurs mois…

PDB : …,non, non c'est tout de suite c'est...

XB :  …et les déconventionnements c'est maintenant…

PDB : …non, non…

XB :  …Il y a actuellement des dizaines de médecins qui sont déconventionnés par la caisse…

PDB : …d'accord mais écoutez xavier, xavier...

XB : …le problème est actuel ça n'est pas un problème pour plus tard.

PDB : je vous assure que je souhaite qu'il n'y ait pas de déconventionnements, je ne veux pas de déconventionnements mais je veux aussi que tout le monde reste dans la loi parce que sinon je ne serais pas le ministre de la république que je suis.

XB :  Les médecins ont appliqué la loi…

PDB : …Xavier…

XB :  pendant fort longtemps. La caisse ne l'applique plus depuis longtemps…

PDB : ...mais moi je souhaite...

XB :  …il y a maintenant un retour de bâton qui maintenant se produit mais le non-respect des règles ce sont les caisses d'assurance-maladie qui l'ont commencé.

PDB : Je souhaite qu'il y ait un respect de la loi de part et d'autre. Merci à tous. Maintenant continuer de m’appeler au 3216...