Accueil

Gérard MAUDRUX. Chirurgien urologue. Président de la CARMF.

 

DEBOUT LES CHIRURGIENS !

J’ai honte quand je vois des confrères inscrire des programmes et donner des rendez-vous pour début septembre. J’ai honte pour eux et demain je ne les regarderai plus comme avant. J’espère que vous aussi ferez de même et que vous leur direz : qu’as-tu fait pour que ton métier reste le plus beau, le plus noble ? Pour qu’il reste exercé par les meilleurs, pour qu’ils aient le temps et les moyens de l’exercer avec toute la sérénité et la liberté qui s’imposent ?

En 2004 le revenu conventionnel net du chirurgien S1 hors dépassement, sera inférieur à celui du généraliste S1 hors dépassement. La consultation à 23 euros c’est moins qu’une coupe de cheveux, réparer une aile de voiture rapporte 2 à 3 fois plus que réparer une épaule et les français trouvent normal de dépenser 2 fois plus (non remboursé) pour l’hystérectomie de leur chienne que pour leur femme !

Pourquoi tout cela ? Parce que vous restez dans votre coin, en essayant de grappiller quelques consultations pendant que les autres se démènent et espérez récolter demain le fruit de leur action. Belle mentalité ! J’ai honte d’avoir des “confrères” qui agissent ainsi. Et c’est parce qu’ils étaient majoritaires jusqu’à maintenant que nous en sommes là. Qui ne demande rien, qui ne risque rien n’aura rien.


Certains diront qu’ils sont contre la grève. Je les comprends, mais il faut aussi qu’ils comprennent que tout a été fait, tout a été essayé, sans succès. C’est malheureusement et je le déplore, la seule chose qui marche et nous n’y sommes pour rien. Hors cette action, point de salut, 30 ans de syndicalisme chirurgical le montrent.

Une fois et une seule fois en 30 ans, et il n’y en aura plus d’autre, on vous demande d’être solidaires. Si vous ne le faites pas pour vous, faites le au moins pour LA CHIRURGIE, pour vos patients, pour que demain ils soient opérés par de vrais chirurgiens, qui auront le temps et les moyens financiers et matériels de faire une chirurgie digne de ce nom.

Je m’adresse surtout aux secteurs 2 comme moi. Je n’ai pas de problèmes financiers, je peux quand je veux augmenter mes honoraires, en toute liberté et j’ai de quoi payer mon assurance, mais je suivrai le mouvement pour 2 raisons : 1) je trouve anormal que la chirurgie correctement honorée soit à la charge de mes patients contrairement aux autres soins et d’être obligé de mendier auprès de mes patients à qui on donne l’impression que j’abuse, 2) parce que la chirurgie ne fait plus envie à nos successeurs et que si ce métier n’est plus envié, c’est parce que ce n’est plus un beau métier, et si ce n’est plus un beau métier, je ne peux être fier de l’exercer.


Chirurgiens de France, levez-vous et regardez-vous dans une glace. Vous avez fait chirurgie parce que d’autres vous en ont donné envie. Qu’avez vous fait pour donner la même envie à d’autres ? Ne plus être envié, n’est-ce pas quelque part ne plus être respecté et respectable ? Du beau métier d’il y a 30 ans, qu’allez vous ou qu’allons-nous transmettre ? Par qui serez-vous opérés dans 15 ans ? Par des chirurgiens débordés et usés avant l’âge, et par des chirurgiens formés ailleurs et dont les meilleurs seront aussi partis dans des pays où la chirurgie est plus respectée, le reste nous revenant.

Le plus important dans l'immédiat ce n’est pas encore de partir à Wembley, mais c’est de réserver le billet dès maintenant. C’est l'objet du courrier que vous recevez. Si nous sommes 5000 à le faire, il est clair que nous gagnerons ce que nous demandons avant même d'avoir à partir. Ce risque de perdre notre réservation sera alors 1000 fois compensé par ce que nous aurons obtenu. Cette action se gagne aujourd'hui, le 31 Aout il sera trop tard, les jeux seront faits. Faisons le de suite et tous ensembles sans regarder à droite et à gauche que les autres le fassent les premiers, afin de défendre notre métier et faire en sorte que d’autres aient envie de prendre la relève.

Si vous n’avez pas 300 euros (déductibles) à perdre pour défendre la Chirurgie de France, c’est qu’il est déjà trop tard. Enfin si vous avez prévu autre chose, si vous ne pouvez absolument pas partir pour des raisons personnelles, envoyez un chèque comme si vous partiez, le résultat sera le même.


Merci d’avance de votre mobilisation. Si certains propos, je le comprends, choqueront certains d’entre vous, ce n’est pas un problème, car ce n’est pas mon image que je défends, mais une passion pour un métier dont je veux continuer à être fier et je sais qu’il en est de même pour la très grande majorité d’entre vous. Demain je le sais mes enfants n’auront pas honte de moi, et je n’aurai pas honte de vous.

Bien amicalement


Gérard MAUDRUX

 

 

INSCRIPTIONS POUR LE DEPART à WEMBLEY MAP