Accueil

Tout sur chirurgiens de France

SYNDICAT NATIONAL DES CHIRURGIENS ORTHOPEDISTES

Contact :

Jacques CATON – Président du SNCO

Clinique Emilie de VIALAR

116 Rue Antoine Charial – 69003 LYON

Tél. : 04 78 54 77 18 – Fax. : 04 72 36 84 90

LETTRE POUR TOUS LES CHIRURGIENS PRIVES, PUBLICS, PSPH

Lyon, le 10 Juillet 2004

Cher(e)s Confrères, Chers Collègues, Cher(e)s Ami(e)s,

Compte tenu des difficultés que nous rencontrons dans notre profession depuis plus de vingt ans, nous vous avions annoncé qu’un mouvement de protestation général était programmé à l’échelon national intitulé « la France sans chirurgien » et organisé par différents syndicats dont : Chirurgiens de France, le Syndicat National des Chirurgiens Orthopédistes, l’Union des Chirurgiens Français, le Syndicat National des Chirurgiens Vasculaires, le Syndicat des Urologues, le Syndicat des Gynécologues Obstétriciens, etc.

Ce mouvement de protestation avait pour but de montrer ce que pourrait être une France sans chirurgien.

Malgré les avertissements concernant ce mouvement de protestation, le Ministère de la Santé n’a pas réagi de façon positive aux demandes des chirurgiens, notamment en ce qui concerne la revalorisation des honoraires (pas de revalorisation depuis 1990), l’envolée des primes de RCP (qui ne sont toujours pas limitées à 7.000 euros), les problèmes démographiques (nous sommes à moins d’un tiers de la formation nécessaire des chirurgiens orthopédistes), le problème des aides opératoires, la désorganisation des services hospitaliers, le nouvelle gouvernance, l’absence de réouverture du secteur II, etc…

Dans ces conditions, nous vous confirmons le mouvement de grève des chirurgiens qui aura lieu du lundi 30 août au samedi 4 septembre inclus.

Nous vous serions reconnaissant de bien vouloir déprogrammer vos patients déjà programmés ainsi que vos consultations comme nous vous l’avions demandé. Vous n’êtes pas sans savoir que le départ des chirurgiens en dehors du territoire national a été organisé, (notamment en Angleterre, des Eurostars sont déjà réservés) pour éviter toute réquisition.

Des informations vous seront adressées par Chirurgiens de France. Si vous n’avez rien reçu, renseignez vous auprès de vos collègues ou du SNCO. Il est nécessaire d’organiser la permanence des soins, sur place, dans tous les établissements, pour les malades hospitalisés. Nous vous remercions de bien vouloir respecter les consignes syndicales et participer à ce mouvement, il en va de l’avenir de la chirurgie française et donc de votre avenir.

Très amicalement,

Docteur Jacques CATON

Docteur Patrice PAPIN
Président du SNCO
Secrétaire Général du SNCO